Urgences 2/10 : les CPTS au coeur de l’organisation territoriale des SNP

10 juillet 2022 | Hôpital Urgences 2/10 : les CPTS au coeur de l’organisation territoriale des SNP

Pour favoriser une prise en charge directe sans passer par les Urgences, Anamnèse permet aux CPTS d'organiser les soins non programmés sur leur territoire.

Le rapport Braun fait état de la crise qui touche actuellement les services d'urgences hospitalières, et compromet potentiellement dès cet été la permanence et la continuité des soins. Pour faire face à cette problématique, une des solutions évoquées serait une meilleure articulation entre les services hospitaliers et la médecine de ville. Néanmoins, la perte de densité médicale, passée de 79,8 à 77,8 médecins pour 100.000 habitants en cinq ans, et devenue de plus en plus inégalitaire entre territoires, complexifie à l'évidence la situation.

Face à une pénurie de l'offre et une explosion de la demande de soins, une nécessaire coordination et une mutualisation des moyens s'imposent. C'est tout l'enjeu et le rôle des CPTS (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé) de faciliter la coordination de l'ensemble des acteurs de santé (professionnels de santé libéraux, établissements de santé, services médico-sociaux, etc.) pour mieux structurer la prise en charge sur le territoire. Néanmoins fédérer et coordonner de multiples acteurs et types d'organisation est complexe et peut être un frein au développement rapide des CPTS. 

Chez Anamnèse, nous sommes convaincus que le DIGITAL a un important rôle à jouer, doit permettre de faciliter durablement la mise en relation de tous les acteurs et accélérer la réponse aux demandes de soins territoriaux.

Dans le cadre de la gestion des Soins Non Programmés (SNP), il s'agit tout simplement, à travers un outil digital, de permettre aux CPTS, à ses coordinateurs, ainsi qu’à chaque professionnel participant aux activités de soins non programmés, de :

  • définir les vacations des créneaux à remplir sur le territoire
  • s'inscrire sur ces vacations selon ses disponibilités pour libérer des créneaux de prise en charge
  • les utiliser au bénéfice d’un patient (recherche par une infirmière de passage chez son patient)
  • être prévenu lorsqu'un confrère/consœur sollicite un créneau
  • tracer la réalisation de l’effection sans paperasserie administrative, pour rendre factuels les efforts réalisés sur le territoire 

La solution met nativement à disposition ces créneaux de SNP au Service d'Accès aux Soins (SAS) pour faciliter le travail du régulateur. 

L'outil est déjà prêt à l'emploi et en cours de déploiement par le GCS e-Santé Bretagne (voir notre article) ainsi que par une dizaine de CPTS en région île de France. Le service numérique doit permettre à tous les acteurs de s’organiser pour proposer une réponse commune et collaborative aux patients qui sont dans une situation d’urgence non vitale. 

 

Pour aller plus loin sur le sujet : 10 actions concrètes pour transformer la prise en charge aux urgences

Christelle NEVAT

Ecrit par: Christelle NEVAT

Responsable Marketing d'Anamnèse, Christelle NEVAT a fait toute sa carrière dans le secteur IT. Elle a notamment exercé de nombreuses années chez des éditeurs majeurs en système d'information radiologique, télémédecine et e-santé. Elle bénéficie ainsi d'une solide expertise sur les problématiques digitales et organisationnelles du secteur de la santé, ainsi que sur la réglementation propre aux données de santé et aux dispositifs médicaux.